Printed From:

Respecter les posologies1,2,3,4,5,6

Lorsqu’on prend un médicament, il est important de respecter son « mode d’emploi ». Les consignes à prendre en compte portent notamment sur l’indication, la dose pour chaque prise, la dose totale au cours de la journée et la durée du traitement.


Toutes les informations importantes relatives aux doses ou posologies sont présentes sur la notice, votre document de référence en cas de doute.
Si certains éléments ne sont pas suffisamment clairs, n’hésitez pas à en parler à votre pharmacien ou votre médecin traitant.

Posologie et prise d’un médicament

La posologie est la quantité de médicament nécessaire chaque jour et à chaque prise. Prendre l’initiative d’augmenter les doses, par exemple parce qu’on imagine que l’efficacité du médicament sera ainsi améliorée, peut exposer à un « surdosage » et à des effets qui peuvent être graves. Inversement, réduire la quantité prise en imaginant diminuer le risque d’effets indésirables peut entrainer une diminution partielle voire complète de l’efficacité du médicament.

Les horaires et fréquence des prises, ainsi que la manière d’absorber le médicament, sont des consignes essentielles à respecter.

Que faire en cas d’oubli d’une prise ?

Lorsqu’on a oublié de prendre son traitement à l’heure prévue, la conduite à tenir dépend du médicament et du rythme habituel des prises.
En général, il ne faut pas doubler une dose en cas d’oubli de la dose précédente. Quel que soit le médicament, il vaut mieux demander conseil à votre pharmacien ou à votre médecin.

Dans le cas du médicament contenant du paracétamol ou de l'ibuprofène : ne prenez pas de dose double pour compenser la dose simple que vous avez oublié de prendre. Poursuivez le traitement conformément à la prescription médicale.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Que faire en cas de prise d’une dose supérieure à la dose recommandée ou de prise accidentelle ?

Contactez toujours un médecin ou l'hôpital le plus proche afin d'obtenir un avis sur le risque et des conseils sur les mesures à prendre. Regardez les symptômes d’un surdosage/prise de fortes doses.

Que faire en cas d’intoxication médicamenteuse ?

La conduite à tenir

 
  • Appelez le Samu (15) ou le centre anti-poison de votre région, ils sont accessibles 24 h sur 24 : http://www.centres-antipoison.net/
  • N'attendez pas que les symptômes de l'intoxication apparaissent pour téléphoner.
  • N'hésitez pas à appeler si vous avez le moindre doute. Il vaut mieux appeler pour rien que de risquer un accident grave.
  • Si la personne est somnolente ou inconsciente, couchez-la sur le côté gauche, en position latérale de sécurité (PLS).

Les gestes à ne pas faire

  • Ne laissez jamais la personne seule, sans surveillance
  • Ne lui donnez rien à manger ni à boire (ni lait, ni eau) sans avis médical
  • Ne la faites pas vomir
  • Ne la transportez pas de votre propre initiative

Préparez-vous aux questions suivantes de la part du centre anti-poison:

 
  • L'âge de la victime, le poids, la taille.
  • Le nom du produit à l'origine de l'intoxication (gardez l'emballage, le mode d'emploi et la notice à portée de main).
  • A quelle heure le produit a-t-il été ingéré ou inhalé ?
  • En quelle quantité le produit a-t-il été ingéré ou inhalé ?
  • Que s'est-il passé (accident, surdosage...) ?
  • Donnez le plus de détails possibles.

Comment fixe-t-on la dose recommandée ?

Actuellement et ce depuis plusieurs années, les quantités ou doses de médicaments sont fixées grâce aux études réalisées pendant leur développement précédent leur commercialisation. La posologie retenue et appliquée est celle permettant d’avoir un rapport bénéfice/risque le plus favorable possible pour le médicament. Cela n’était pas le cas lors du développement des premiers médicaments. En effet, c’était l’utilisation par les patients qui a conduit à préconiser la quantité de médicament à administrer par prise et par jour.

Chaque médicament possède une posologie différente en raison de leurs différentes propriétés et compositions. De plus, les effets recherchés étant variés, on ne peut pas avoir la même posologie pour tous les médicaments. Par exemple, pour le paracétamol (DolipraneTabs) la posologie à respecter est de 3 grammes par jour en automédication, contrairement à celle de l’ibuprofène (Ibupradoll) qui est de 1200 mg par jour (dose à ne pas dépasser).

Pourquoi une posologie standard chez l’adulte ?

L’existence d’une posologie unique chez l’adulte quel que soit son poids (50 ou 100 kg) pourrait paraitre étonnante. Cela s’explique par le fait que certains médicaments possèdent une marge de tolérance large, permettant de considérer que l’organisme est capable de supporter une certaine dose de ces médicaments. De ce fait, il n’est donc pas nécessaire d’ajuster la dose des médicaments ce qui permet de pouvoir choisir une posologie standard. Certains médicaments possèdent une marge de tolérance large, sa concentration minimum efficace est éloignée des concentrations toxiques. L'ajustement de posologie de ces médicaments nécessite donc moins d'attention que dans le cas contraire ce qui explique qu'une posologie standard suffise. Cependant, il est possible que dans certaines situations particulières (enfant, insuffisance rénale, hépatique, grossesse …) une adaptation de la posologie soit nécessaire en fonction du poids, de l’âge, de la santé … du patient.