Printed From:

Enfants: Comment éviter les intoxications médicamenteuses

Placard de pharmacie

Les enfants sont de nature curieuse et ranger les médicaments pour éviter qu’ils ne tombent dessus peut être un vrai défi.

Les intoxications constituent la seconde cause d’accidents de la vie courante chez l’enfant après les traumatismes. Le cas le plus fréquent est une intoxication accidentelle entre 1 à 4 ans, notamment chez le garçon (60 % des cas). Les médicaments sont en cause dans environ la moitié des cas. Les circonstances de survenue varient en fonction de l’âge de l’enfant, avec, le plus fréquemment :

  • Avant l’âge de 1 an : erreur d’administration d’un médicament (erreur de dose, médicament inapproprié) commise par un parent,
  • Entre les âges de 1 à 8 ans : ingestion accidentelle,
  • Chez l’adolescent : intoxication volontaire (plus fréquente chez la fille) et volontiers avec plusieurs médicaments.

Voici quelques conseils pour protéger votre enfant :

1. Ne laissez jamais les médicaments à portée de votre enfant

  • Conservez tous vos médicaments dans une armoire en hauteur, fermée à clé, et assurez-vous qu’ils soient hors de la portée des enfants.
  • Vérifiez que vous n’avez pas laissé de médicaments dans des endroits inhabituels tels que votre sac, sur une table de nuit, vos poches, dans la cuisine ou tout autre endroit à portée des enfants.
  • Lorsque vous avez des invités, demandez-leur de ranger leurs sacs hors de portée des enfants.
  • Ces conseils doivent également être appliqués aux cosmétiques et aux compléments alimentaires (ex : la crème hydratante ou l’éosine sur la table à langer, les dissolvants, le parfum, le fluor, les vitamines), qui eux aussi peuvent être dangereux si les enfants les ingèrent.

2. Donnez le médicament correctement

  • Respectez toujours l’ordonnance si le médicament a été prescrit par un médecin : la dose par prise, l’intervalle entre les prises, la durée du traitement.
  • Avant de donner un médicament sans ordonnance à un enfant, demandez toujours conseil à votre pharmacien. Il vous dira si le médicament est approprié et vous indiquera la posologie adéquate en fonction de l’âge et du poids de l’enfant.
  • Bien lire la notice
  • Conservez les médicaments dans leur boite d’origine avec le dispositif d’administration : seringue, pipette, cuillère-mesure, compte-goutte.

3. Ne présentez jamais le médicament comme un bonbon

Faites comprendre à votre enfant que les médicaments ne sont faits que pour soigner et ne sont donnés que par un adulte.

4. Gardez le numéro du centre antipoison à portée de main

  • Plus une intoxication est prise en charge rapidement, moins les conséquences risquent d’être graves.
  • Si vous constatez une intoxication ou avez un doute à ce sujet, appelez immédiatement le centre antipoison de votre région (lien : http://www.centres-antipoison.net/ ).

Références

  1. http://www.ameli-sante.fr/intoxication-par-voie-orale/les-precautions-a-prendre-pour-eviter-les-intoxications-par-voie-orale.html?xtmc=intoxications%20&xtcr=6
  2. http://www.ameli-sante.fr/intoxication-par-voie-orale/comment-reconnaitre-rapidement-une-intoxication-par-voie-oralenbsp.html
  3. UNF3S (Université Numérique Francophone des Sciences de la Santé et du Sport) - UMVF (Université Médicale Virtuelle Francophone) - Campus de Pédiatrie - Intoxications chez l’enfant - Mise à jour 01/12/2014 : http://campus.cerimes.fr/media/campus/deploiement/pediatrie/enseignement/intoxication_enfant/site/html/1.html